Palais des Dunes

Dormir sous la tente à Merzouga

Des chaises en fer forgé, des tables autour d'un foyer central

Bivouac dans le désert

La tente berbère ou khaima est l’abri des nomades. Avec son grand toit en poil de chèvre ou de dromadaire, et ses murs en laine ou en tissu plus léger, elle abrite des intempéries, du froid, du vent de sable et de la pluie trop rare. Montée sur un planche transversale sur deux piliers au centre, elle peut être assez grande pour héberger une petite famille. Et quand il fait vraiment chaud, on peut relever les parois, pour bénéficier de l’ombre et de la circulation de l’air.

Nos bivouacs sont adaptés pour un meilleur confort. Les tentes, toujours faites dans des matériaux traditionnels, et achetées aux nomades qui les fabriquent encore, sont plus petites, et plus hautes que la tente classique. Surtout, elles sont montées en cercle, ce qui permet de bénéficier d’un centre du campement abrité du vent, où l’on peut passer une soirée agréable. Nos bivouacs sont isolés, et vous pouvez profiter tranquillement du désert.

Installés au creux des dunes, vous êtes aux premières loges pour profiter du coucher et du lever du soleil. A l’extérieur du cercle des tentes se trouvent des cabines pour les toilettes.

Bouquets verts de graminées dans les dunes, éclairées par le soleil levant

Beaucoup d’ocre, un tout petit peu de vert et le brun des ombres : ce sont les couleurs du désert

Une nuit à Merzouga

A l'oasis, un dromadaire et son chamelier, près d'un palmier

A l’oasis, un dromadaire et son chamelier, près d’un palmier

L’heure du départ est fixée en fin d’après midi, environ deux heures avant le coucher du soleil, pour que vous ayez le temps d’arriver et de profiter du spectacle. Vous pouvez laisser le gros de vos bagages à l’auberge, et venir avec simplement le nécessaire pour la nuit.

Une fois arrivé au bivouac, après une méharée à travers les dunes de l’erg Chebbi, vous pouvez grimper sur la crête de la dune pour voir le coucher du soleil. Pendant ce temps, un dîner est préparé, thé, grillades et fruits. La soirée se prolonge souvent, et il arrive souvent que les chameliers fassent un orchestre improvisé. Il suffit d’un verre à thé sur un plateau pour marquer le rythme.

Le réveil au petit matin vous permet de profiter du lever du soleil, avec des couleurs splendides. Vous pouvez voir sur le sable les traces de l’activité des petits animaux de la nuit, gerbilles, fennecs…. et après le petit déjeuner, et un thé bien chaud, vous revenez à l’auberge, où vous pouvez prendre une douche chaude, avant de reprendre vos bagages.

Prix pour une nuit sous la tente

  • Nuit en bivouac, avec transfert en dromadaire : 380 dirhams / personne
  • Nuit en bivouac d’hiver, accès à pied : 250 dirhams / personne
  • Nuit en bivouac privé et mobile : sur demande

Photos de nos bivouacs à Merzouga